Comment sont établis les tarifs d’assurance auto ?

Comment sont établis les tarifs d’assurance auto ? Vous posez-vous les questions suivantes : « Comment est calculé le tarif d’une assurance auto ? », « Quels sont les variables qui entrent en jeu dans le calcul des tarifs d’une assurance auto ? », sans trouver aucune réponse.  

En effet, la première chose à savoir à propos du calcul des tarifs d’assurance automobile, est que les tarifs des différents services d’assurance automobile sont choisis librement par les sociétés d’assurance.

Mais attendez, ce n’est pas tout ce qu’il faut savoir ! si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à continuer la lecture de cet article !

EpargneDirect vous révèle tous les critères de la mise en place des tarifs d’assurance automobile. Ne ratez rien, on y va !

Comment sont établis les tarifs d’assurance auto ? les critères se rapportant au véhicule

Comme va tenter de le démontrer ce premier article, en vue de déterminer les tarifs d’assurance automobile, l’assureur prend en compte une multitude de critères qui concernent la voiture, objet d’assurance.

Ainsi, nous pouvons noter les critères suivants :

  • La marque, le modèle ainsi que la série de la voiture. D’ailleurs, il s’avère crucial de noter que la délégation à la sécurité routière (DSC) identifie les véhicules lourds ou puissants comme les principaux responsables d’accident sur les routes. Ainsi, présentant un taux d’accidentalité plus important, et par conséquent, un risque plus grand à assurer, les assureurs proposent un tarif élevé dans ce cas.
  • La valeur d’achat et le nombre d’année d’existence estimé de la voiture.
  • Le mode d’achat (neuf, d’occasion, leasing…).
  • La puissance fiscale du véhicule.
  • L’usage du véhicule (kilométrage annuel, fréquence d’utilisation).

Par ailleurs, en dépit de tous les éléments qui se rapportent à la valeur du véhicule, les assureurs s’intéressent également au type de motorisation et au carburant utilisé, en vue de définir les tarifs de l’assurance.

Etant donné que l’usure et le coût des réparations peuvent varier d’un mode de fonctionnement à un autre, il est évident que ces éléments en question ont un impact direct et significatif sur le calcul de la prime d’assurance. Ainsi, nous pouvons noter ce qui suit :

  • Essence ;
  • Diesel ;
  • Hybride ;
  • Électrique.

Dans cette même perspective, il s’avère également crucial d’évoquer les véhicules qui disposent d’équipements de sécurité (airbag…) ou de systèmes embarqués d’aide à la conduite (ABS, aide au stationnement) ont des tarifs plus avantageux, étant donné qu’ils permettent une conduite plus sécurisée et diminuent plusieurs risques d’accidents.

Les critères se rapportant au conducteur :

A l’encontre des critères en relation avec le véhicule, le profil du conducteur s’avère également être un élément crucial. En effet, une fois l’assureur a une idée sur les antécédents du conducteur sur la route, celui-ci propose des tarifs qui peuvent varier considérablement.

Ainsi, parmi les critères auxquels l’assureur fait attention par rapport au profil du conducteur, nous pouvons citer ce qui suit :

  • Âge, sexe, situation maritale ;
  • Profession ou activité ;
  • Type de permis (B, conduite accompagnée, étranger…) ;
  • Ancienneté du permis.

Dans cette même optique, il faut noter que pour les profils représentant plus de risque, comme c’est le cas pour les jeunes conducteurs, la prime d’assurance qui leur est calculée est majorée, pour une durée des premières trois années suivant l’obtention du permis de conduire.

Comment sont établis les tarifs d’assurance auto ? les antécédents de conduite du conducteur concerné

Comme l’indique le titre ci-dessus, les antécédents de conduite sont pris en considération lors de la précision du tarif d’assurance.

En effet, lorsque vous décidez de souscrire à un nouveau contrat d’assurance auto, votre assureur vous demandera de fournir un relevé d’information qui comportera l’ensemble de vos antécédents par rapport aux 5 dernières années (sinistres, responsabilité, etc.), ce qui lui permettra de connaitre votre bonus-malus. Ce bonus-malus représente un coefficient de réduction-majoration. En d’autres termes, il s’agit d’une formule de réduction ou de majoration de la prime d’assurance, à chaque échéance annuelle.

Ainsi, un bonus (en cas d’une année passée sans problèmes routiers) vous fera bénéficier d’une réduction. Tandis que pour les conducteurs ayant déjà un mauvais historique de conduite au cours de l’année, auront un bonus-malus, c’est-à-dire que leurs frais d’assurance vont considérablement augmenter.